La rencontre avec trois bénévoles de l’AFIDESA a eu lieu au Lycée Laennec le mardi 14 octobre, ce qui nous a permis de découvrir le rôle de chacun - et surtout celui de Martine Sacré - au sein d’une petite association, qui emploie de grands moyens.

Martine Sacré, retraitée, ancienne bénévole d’une autre association a récemment rejoint l’Afidesa en vue d’aider les Burkinabè. A l’aide d’actions caritatives, ce groupe de bénévoles auquel elle appartient récoltent des fonds pour subvenir aux besoins éducatifs des enfants, leur donner une chance d’avancer.
Martine a rejoint cette association avec l’espoir d’aider des personnes démunies et de leur rendre la vie meilleure. Cette ancienne professeure d’arts plastiques trouve en effet impensable que certains êtres humains n’aient pas accès à une éducation. C’est pour cela qu’elle participe à la collecte de papier et le transforme en joie de vivre chez les Burkinabè.
’’ Je pense que le fait d’aider crée des liens très forts et apporte une grande leçon de vie.’’

Martine espère maintenant que de nombreux jeunes rejoindront l’Afidesa et continueront le travail que ses camarades et elle ont commencé. Un message à destination des élèves qu’elle a rencontrés en ce mardi 14 octobre…

Clara, Pierre et Julietta