A l’occasion de la Semaine de la Solidarité internationale (14-22 novembre 2015), les lycéens sont invités à réfléchir sur le commerce équitable.

Le hall du bâtiment historique accueille en effet une exposition présentée par Clément Sommier, un militant de l’association Bretagne CENS (Commerce équitable Nord/Sud). Composée d’affiches permettant de comprendre le fonctionnement de ce système d’échange qui se veut plus juste avec les petits producteurs, l’exposition cherche aussi à interpeller le visiteur sur ses pratiques et sa responsabilité de consommateur.

Exposition sur le commerce équitable
Exposition sur le commerce équitable

Pour mieux accompagner les élèves dans la découverte du commerce équitable, Clément Sommier intervient également auprès de trois classes de 2de.

Clément Sommier, militant de Bretagne CENS (Commerce équitable Nord/Sud)
Clément Sommier, militant de Bretagne CENS (Commerce équitable Nord/Sud)
Dans la salle Autret du lycée, il fait découvrir le commerce équitable aux élèves de 2de 4.

Passionné par son sujet, il s’attache à faire comprendre l’importance du cahier des charges lié à la labellisation « équitable ». En contre-partie d’un prix un peu plus élevé, le consommateur sait que le produit acheté (jus d’orange, banane, café, chocolat, thé, coton,…) aura respecté un certain nombre de règles : que le producteur n’aura pas été exploité, qu’il aura été justement rémunéré, que la préservation de l’environnement aura été prise en compte, que les coopératives auxquelles appartiennent les petits paysans auront mis en oeuvre des mesures en faveur de l’éducation et de la santé, etc…

Dégustation de produits équitables par des élèves de 2de 4
Dégustation de produits équitables par des élèves de 2de 4
Suite à son intervention et à ses explications sur le commerce équitable, Clément Sommier propose aux élèves de découvrir des jus d’orange, coookies et chocolats équitables.

La semaine de la Solidarité internationale est également l’occasion pour les élèves de terminales de bénéficier d’informations sur l’engagement humanitaire, le bénévolat, le volontariat, les chantiers de jeunes, le service civique… Celles-ci sont délivrées par Gaëlle Queffélec, responsable du Point Information Jeunesse de Pont-l’Abbé. Sous la forme d’un débat mouvant, elle anime ainsi des échanges pour déconstruire les préjugés, ouvrir la réflexion des lycéens et leur faire prendre conscience de ce qu’implique tout engagement.