Le sujet « A l’infini », proposé aux élèves de Seconde et de Première suivant l’option d’arts plastiques, les confrontait à plusieurs contraintes…

…plusieurs contraintes :

D’une part la technique de linogravure, dite aussi en relief (une plaque de lino est creusée selon un dessin et sert de matrice. Elle est alors encrée afin de créer une estampe imprimée en plusieurs exemplaires.)

D’autre part, la restriction d’une surface donnée de lino, identique à chaque élève à découper ou pas pour créer un module ou plusieurs modules identiques dans leur forme.

Ensuite la répétition, la combinaison des différentes matrices et modules obligeaient chacun à composer un dessin dans la surface de la feuille qui puisse être envisagé dans une continuité sans fin.

L’enjeu artistique est de taille, il permet de dépasser toute forme d’illustration et incite les élèves à comprendre la complexité de l’équilibre, de l’harmonie, d’une construction, d’une composition, de l’élaboration du dessin et dessein dans sa forme expressive et plastique.

Sujet travaillé sous la forme d’atelier de 4 heures, soit deux séances.

Un grand merci à tous les élèves qui ont fourni un travail de qualité, et dans le plaisir qu’ils ont exprimé au cours de ces deux séances.

Mme Papail-Le Breton

IMG 2795 -  voir en grand cette image
IMG 2795
IMG 2796 -  voir en grand cette image
IMG 2796
IMG 2798 -  voir en grand cette image
IMG 2798
IMG 2801
IMG 2801