Nous avons rencontré Gaëlle QUEFFELEC, responsable du Point Information Jeunesse de Pont-l’Abbé, le 9/11/2015 et avons eu la chance de lui poser quelques questions sur l’engagement des jeunes.}}}

« En quoi consiste votre mission ?

Gaëlle Queffélec - Nous avons pour but d’informer les jeunes dans différents domaines. On les accompagne dans leurs projets comme dans leur orientation, l’enseignement ou encore dans un souhait de participer à une action solidaire.

Combien d’employés êtes-vous ?

G. Q. - Je suis coordinatrice jeunesse employée par la Mairie de Pont-l’Abbé, c’est-à-dire que je suis responsable de tout le pôle PIJ. Je suis aussi animatrice au PIJ.
Le PIJ est un réseau national. La France comporte 1500 structures sur le territoires. Je suis donc accompagnée de nombreuses personnes dans mon travail, aussi bien à l’échelle nationale que locale.

Y a-t-il beaucoup de jeunes qui viennent vous voir chaque année ?

G.Q. - Environ 2 000 jeunes viennent nous voir chaque année pour demander des renseignements et des aides pour la construction d’un projet. Ils sont généralement âgés de 11 à 17 ans, mais ils peuvent aussi être plus âgés.

Vous parlez de projet, mais avez-vous déjà reçu la visite de jeunes voulant entreprendre un geste de solidarité internationale ?

G.Q. - Oui ! De nombreux jeunes veulent partir à l’étranger pour participer par exemple à des chantiers de jeunes. Souvent ces jeunes citoyens sont âgés de plus de 18 ans car c’est plus facile d’entreprendre un projet à cet âge, quand on est majeur.

Comment les accompagnez-vous dans leurs projets ?

G.Q. - Le PIJ les aide principalement à se renseigner. Mais dans certains cas, le Point Information Jeunesse peut participer à un projet solidaire en proposant une bourse d’aide pour ces jeunes.

Pouvez-vous nous donner un exemple de projet solidaire à la réalisation duquel vous avez contribué ?

G.Q. - Nous avons déjà eu deux jeunes filles qui sont venues nous voir pour des renseignements sur l’organisation d’un voyage humanitaire en Inde pour soigner la lèpre. Nous les avons accompagnées tout au long de leur projet, avons contacté différentes associations qui les ont prises en charge une fois là-bas, et nous avons aussi aidé pour le budget du voyage.
Une autre fois, nous avons aidé à la création d’un centre de loisir au Burkina Faso et nous avons aussi aidé un voyage en Mongolie de jeunes qui voulaient s’occuper d’orphelins.

Êtes-vous déjà partie voir un des projets auxquels vous avez ainsi contribué ?

G.Q. - Non. J’ai un certain confort de vie et je connais mes limites. Je pense que pour entreprendre de tels projets il faut être sûr de supporter le changement des conditions de vie. Savoir si on est prêt à sacrifier son confort habituel. Connaître l’environnement de notre lieu d’accueil et se connaître soi-même est donc primordial.

Avez-vous déjà été bénévole ?

G.Q. - Oui. J’ai déjà participé à la récolte de fonds pour certaines associations. Je pense que s’engager est très important pour un citoyen, jeune ou plus âgé. L’engagement peut aussi consister en des actions du quotidien comme trier ses déchets ou encore décider de s’occuper d’un proche.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune voulant s’engager ?

G.Q. - Je lui dirais tout d’abord de s’informer. L’autonomie des jeunes passe avant tout par une éducation à l’information. S’informer permet de faire des choix pour être heureux dans sa vie. C’est pour cela que notre centre existe. Ensuite, il faut connaître le terme « s’engager », bien le définir pour trouver des objectifs concrets. Il faut que le jeune sache que, s’il veut s’engager, il peut tout d’abord commencer par des engagements proches, locaux, comme être écocitoyen.

Donc pour finir, pour vous, que permet l’acte de s’engager ?

G.Q.- S’engager c’est apprendre à s’informer, vivre une expérience unique. On y satisfait ses besoins : on découvre de nouvelles choses, on apprend à offrir de l’aide. S’engager peut aussi permettre d’améliorer des compétences professionnelles et personnelles. »

Renseignements auprès de Gaëlle Queffélec :

Rue du Petit train - 29120 Pont-l’Abbé /
02 98 66 08 09
mail

Retour à l’accueil

Voir en ligne : Toutes les informations du Point Information Jeunesse sont ici :