Dans le cadre du partenariat avec l’Artothèque de Brest, le CDI propose actuellement et jusqu’au 12 février, une série d’œuvres rassemblées sous le titre « Entracte bleue » : il s’agit de variations autour de la couleur bleue, à travers des œuvres de Geneviève ASSE, Pierre FICHET, Pierre PITROU, Jacques POLI…

Au sujet de L’ouverture de la nuit (lithographie, 1975) de Geneviève ASSE, Alain Bouaziz écrit dans Rhuys, une peinture grande comme une touche :

« […] ce qui fait l’art particulier de Geneviève Asse, une dominante colorée bleue, un quasi logotype, au point qu’on parle d’un bleu Asse comme on parlerait d’un bleu Klein, un bleu Monory, voire d’un bleu Matisse. Mais, il y a bien plus dans les compositions dépouillées du peintre, réduites à ceci qu’une ligne, à peine brossée ou finement dessinée (rarement plus), traverse régulièrement le support sur l’un de ses axes. Parfois la ligne devient surface, qui se rapproche alors du spectateur. Et les pans bleus de fondre au-delà des bords. Ebauche de quelque chose ? A l’instar du travail pictural d’où il procède, le tableau devient évanescent… »

Christine Papail

Jean-Luc Le Cleac’h

les bleuets les bleuets 01 - « Les bleuets » de José Maria Sicilia (1998) les prisons 01 - « Les Prisons » de Yves Piquet (1982) SAM 4428 SAM 4428 SAM 4428 SAM 4430